Transports Maritimes

Le transport maritime est le mode de transport le plus important pour le transport de marchandises (marine marchande).

La direction générale de la marine marchande et des ports, chargée, notamment :

  • de proposer les éléments des politiques afférents à la marine marchande et aux ports et de les mettre en œuvre ;
  • de proposer les textes à caractère législatif et réglementaire entrant dans le cadre de sa compétence ;
  • d’assurer, en liaison avec les institutions et départements ministériels concernés, les obligations de l’Etat de pavillon, de l’Etat du port et de l’Etat côtier ; 
  • de veiller à l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie globale pour l’application des instruments de l’organisation maritime internationale ;
  • de veiller à la mise en place d’une politique maritime intégrée en relation avec les institutions et départements ministériels concernés ;
  • de veiller à la mise en place de systèmes de gestion des normes de qualité dans le domaine de la marine marchande et des ports ;
  • de fixer les modalités de gestion et d’exploitation des ports et des activités auxiliaires et d’en assurer le contrôle ;
  • d’élaborer le programme national de sûreté maritime et portuaire ;
  • d’organiser, de contrôler et de promouvoir les professions et métiers liés à la marine marchande, les ports et à la logistique portuaire ;
  • de suivre les activités des organismes et établissements entrant dans son domaine de compétence et d’en faire le bilan ;
  • de négocier, en liaison avec les institutions concernées, les accords internationaux, bilatéraux et multilatéraux relatifs à la marine marchande et aux ports ;
  • d’élaborer, en relation avec les secteurs concernés, le schéma directeur des infrastructures portuaires ;
  • de veiller à la numérisation des activités maritimes et portuaires ;
  • de veiller au respect et à l’application des programmes d’audit de qualité entrant dans son domaine de compétence ;
  • de suivre les activités du centre d’information sur la sûreté et la sécurité maritimes (CISS) ;
  • de participer à la promotion de l’économie bleue en relation avec les institutions et départements ministériels concernés ;
  • de participer avec les secteurs concernés, à la définition des modalités d’utilisation de la mer ;
  • de participer avec les institutions et départements concernés aux travaux des instances et organisations internationales et régionales spécialisées dans les domaines maritime et portuaire ;
  • de consolider une banque de données relatives à la marine marchande et aux ports et d’en assurer la gestion.

 

La Direction Générale de la Marine Marchande et des Ports est constituée de deux (2)
directions :

direction
de la marine
marchande

direction
des ports

PLAN D'ACTION

  • ACTION :
  • Réforme du transport maritime de marchandises et des ports
  • IMPACT(S) :
  • -Réduire les dépenses d’entretien et de maintenance,
    -préparer la ressource humaine nécessaire par le biais de la formation
  • ACTION :
  • Améliorer et optimiser le service de transport maritime de voyageurs
  • IMPACT(S):
  • -Prestation de services de qualité en matière de transport maritime de voyageurs,
    -Optimisation de l’utilisation de nouvelles gares maritimes (Alger, Bejaia, Annaba, etc).
  • ACTION :
  • Réaliser des installations liées à la plaisance
  • IMPACT(S):
  • -Satisfaction du service rendu aux citoyens en matière d’activité de plaisance maritime.
    -Création d’emplois