présentation du nouveau système d’information pour la gestion des activités portuaires commerciales.

Dans le cadre du programme de modernisation du secteur des transports, M. le Ministre des Transports, Moundji Abdallah, a présidé ce dimanche 29 mai 2022, une réunion en présence des cadres du ministère, du directeur général par intérim du groupe Services Portuaires (Groupe SERPORT) et d’un certain nombre de ses cadres. Cette réunion a été consacrée à la présentation du nouveau système d’information pour la gestion des activités portuaires commerciales.

Le programme d’information présenté est une plate-forme numérique qui réunit  tous les intervenants (représentants des organismes publics et opérateurs économiques) dont l’objectif est de simplifier et d’unifier les procédures de transaction à travers :

  • Cette plate-forme numérique permet aux gestionnaires et aux opérateurs l’accomplissement sous forme électronique, des procédures et le suivi de leurs marchandises au départ et à destination.
  • La dématérialisation et le suivi à distance des documents
  • La flexibilité dans l’affectation de quais dédiés pour l’accueil des navires et la durée de chargement et de déchargement.
  • L’implication de tous les intervenants de cette plateforme afin de simplifier les procédures et de contrôler la durée du transit.
  • Surseoir au paiement de surestaries dues à la non restitution des conteneurs dans les délais impartis, ce qui contribuera à stopper l’hémorragie en devises.
  • Créer un équilibre dans l’activité portuaire et une utilisation plus efficace des espaces.

Dans ce contexte, le Ministre a appelé à accélérer la mise en œuvre de ce système sur toute la chaîne logistique du transport maritime, en impliquant l’ensemble des intervenants, d’autant plus qu’il s’inscrit dans la stratégie des hautes autorités du pays qui s’attèlent  à promouvoir la façade maritime de l’Algérie, en rendant nos ports plus attractifs au niveau régional et international, par des transactions modernes et une flexibilité dans la gestion de la mobilité commerciale .

Enfin, le Ministre a souligné la nécessité de se conformer aux lois et règlementations, ainsi qu’aux normes internationales établies dans les différentes procédures programmées dans ce système, d’exploiter toutes les informations et statistiques qui en découlent dans le développement du transport maritime et d’améliorer les performances des ports commerciaux, qui sont les moteurs essentiels du développement économique durable.